Communication Nouvelle et Vivante (CNV)

Accès direct aux sujets :

Introduction.

Depuis 2002, un groupe d’enseignants et de parents suit des formations en Communication Non Violente pour apprendre aux enfants à communiquer et à gérer leurs conflits autrement. Des animations sont réalisées dans des classes et ont abouti cette année à la constitution d'un groupe d'enfants médiateurs.

Le groupe peut intervenir à la demande (d’un élève, de parents ou d’un enseignant) pour gérer un conflit, un différend ou un malaise :

  • avec un élève
  • entre un groupe d’élèves
  • au sein du « groupe classe ».

Composition de l’équipe  :Bénédicte Depoorter, Delphine Dupuis, Brigitte Rezsohazy, Anne-Marie Vandereecken , Anne-Frédérique Trigalet, Barbara Fiasse, Bérangère Desmedt, Daphné Reiniger, Catherine Breckpot, madame Françoise et monsieur Brison.

Qu'est-ce que la Communication Non-Violente?

"Un art de vivre avec soi-même et les autres"

La Communication Non-Violente (CNV) est un processus de communication qui renforce notre aptitude à conserver nos qualités de coeur.

Ce processus a été créé par Marshall Rosenbergh, docteur en psychologie clinique, directeur de formation du "Center for Non-Violent Communication", et auteur du livre :"Les mots sont des fenêtres (ou des murs)".

L'objectif de cette démarche est de favoriser des relations basées sur l'authenticité pour que les besoins de chacun soient reconnus et puissent être satisfaits.

A ce titre, la CNV s'avère un précieux outil de prévention de la violence en milieu scolaire.

Elle nous invite à fixer notre attention sur 4 éléments :

  1. l' observation de la situation (sans jugement, sans évaluation);
  2. les sentiments qu'éveille cette situation;
  3. découvrir et exprimer nos besoins - comblés ou non-comblés - qui sont liés à nos sentiments;
  4. formuler une demande concrète, positive et réalisable pour satisfaire nos besoins et/ou les reconnaitre;

L'objectif de la CNV selon Marshall Rosenberg :

     

Exprimer avec clarté ce qui se passe en moi sans faire de
reproche ni de jugement

1. les observations de ce qui contribue ou non à mon bien-être

2. Comment je me sens en relation avec ces actions.

3. les besoins qui sont à l'origine de mes sentiments

"Lorsque je vois (entends)...je me sens... parce que j'ai besoin..."

Exprimer mes demandes clairement et sans qu'il y ait d'exigence

4. les actions concrètes que je voudrais voir entreprises

"et j'aimerais que tu.../que vous..."

 

Recevoir avec empathie ce qui se passe en l'autre sans entendre
critique ni reproche

1. Les observations de ce qui contribue ou non à son bien-être

2. Comment elle/il se sent en relation avec ces actions

3. Les besoins qui sont à la source de ses sentiments

"Lorsque tu vois (entends)... est-ce que tu te sens... parce que tu as besoin... "

Recevoir avec empathie les demandes de l'autre sans entendre
la moindre exigence

4. Les actions concrètes qu'elle/il voudrait voir entreprises

"et souhaiterais-tu que je...?"

© 1966 Marshall B. Rosenberg
Tous droits réservés

"La CNV suscite qualité d'écoute, respect et empathie et fait naître un courant de générosité réciproque"

Le but de la CNV est de susciter une compréhension empathique de la part des diverses personnes en présence, de sorte que les besoins de chacun soient satisfaits par des actions uniquement inspirées par l'élan de servir la VIE.

Liste des sentiments de base

<tr">Tristeseul, impuissant, sur la réserve, débordé, mécontent, malheureux, blessé, abattu, accablé, découragé, en détresse, en détresse, déprimé, consterné, démoralisé, désespéré

Content heureux , excité, joyeux, satisfait, ravi , plein de courage, reconnaissant, confiant, inspiré, soulagé,  rassuré,  rassuré, touché, épanoui, gonflé à bloc, fier
Gai énergétisé, ravigoré, enjoué, enthousiaste, plein d'entrain, d'humeur espiègle, stimulé, rafraîchi, plein de vie, vivifié, exubérant, exubérant, aventureux, émoustillé, pétillant
En paix tranquille, calme, paisible, content, absorbé, concentré, en expansion, satisfait, serein, détendu, relaxé, relaxé, béat
Plein d'amour chaud, amical, sensible, plein d'affection,   .....d'appréciation,  ..  ...de tendresse,  ......de compassion, reconnaissant, nourri, en confiance, ouvert, ouvert, émerveillé, proche
Fatigué épuisé, inerte, léthargique, indifférent, ramolli, las, dépassé, impuissant, lourd, endormi, saturé, saturé, rompu
Apeuré craintif, alarmé, anxieux, inquiet, tendu, sous pression, sur ses gardes, qui a la trouille, effrayé, terrifié, terrorisé, terrorisé, paniqué, horrifié, angoissé, bloqué
Fâché en colère, enragé, exaspéré, (fou) furieux, hors de soi, agité, agacé, contrarié, nerveux, irrité, qui en a marre, qui en a marre, pessimiste, plein de ressentiment, dégoûté, écoeuré
Confus perplexe, hésitant, troublé, inconfortable, embrouillé, tiraillé, partagé, déchiré, embarrassé, embêté, mal à l'aise, mal à l'aise, méfiant, coincé
Et encore... fragile, vulnérable, démuni, surpris, étonné, décontenancé, ébahi, sidéré, ahuri, curieux, intrigué, intrigué, impatient

Mots employés comme sentiments mais qui sont en réalité des jugements que l'on porte sur soi ou des interprétations de ce que l'autre nous fait :

abandonné, étouffé, largué, pas vu, acculé, floué, manipulé, piégé, arraché, foulé aux pieds, materné, piétiné, attaqué, harcelé, minable, protégé, bête, humilié, menacé, rabaissé, blâmé, ignoré, méprisé, refait, bluffé, inadéquat, mis en cage, rejeté, coupable, incompétent, mis sous pression, ridiculisé, déconsidéré, incompris, négligé, sali, délaissé, indigne, négligé, sans valeur, détesté, insulté, nul, stupide, dévalorisé, intimidé, pas accepté, surmené, dominé, invisible, pas aimé, trahi, dupé, isolé, pas cru, trompé, écarté, jeté, pas entendu, utilisé, écrasé, jugé, pas important, vaincu, escroqué, laissé pour compte, pas voulu, ,

 

A quoi sert la CNV ?

Elle nous aide à rechercher la satisfaction de nos besoins (ou en tout cas à les reconnaître) et à en faire autant pour ceux d'autrui :

    • être en accord avec nous-mêmes,
    • développer une clarté par rapport à ce que nous vivons, à ce que nous voulons et à ce que nous disons,
    • diminuer le stress de notre vie quotidienne,
    • nous ressourcer par rapport à des situations difficiles,
    • créer davantage d'harmonie et de sécurité dans nos relations avec les autres,
    • désamorcer et transformer l'agressivité et la colère,
    • gérer les conflits en recherchant la satisfaction de toutes les parties en cause,
    • mieux écouter et comprendre l'autre,
    • prendre position avec précision et authenticité,
    • apprendre à dire "non" et à entendre un "non",
    • sortir du silence.

Apprendre à gérer les conflits…

Ce n’est pas… Ce serait…
  • Supprimer les disputes;
  • Transformer les enfants en petits anges;
  • S'immiscer dans la vie intime des enfants
  • Reconnaître en chaque enfant son potentiel d’écoute et de respect des autres et de lui-même
  • L’aider à en prendre conscience et à l’utiliser
  • Lui proposer des outils de réflexion sur la communication et son vécu relationnel;
  • Lui donner du vocabulaire pour exprimer clairement et justement son vécu par rapport à une situation conflictuelle;
  • C'est aider nos enfants à transformer une situation conflictuelle en expérience relationnelle positive!

Lectures proposées dans le cadre de la gestion positive des conflits :

Les mots sont des fenêtres ou des murs Marshall B. Rosenbergh , (Ed Jouvence 2000)
La communication non violente au quotidien Marshall B. Rosenbergh, (Ed Jouvence 2003)
Cessez d'être gentil soyez vrai ! Thomas d'Ansembourg , (Ed de l'homme2000)
L'intelligence émotionelle Daniel Goleman, (Ed Robert Laffont 2000)
Comment apprivoiser son crocodile Catherine Aimelet-Perissol, (Ed Robert Laffont2002)
Pleurs et colères des enfants et des bébés Aletha Solter, (Ed Jouvence 2002)
Comprendre les besoins de votre enfant Aletha Solter, (Ed Marabout 1993)
Le pouvoir du moment présent Eckhart Tolle, (Ed Ariane 2003)
Victime des autres, bourreau de soi-même Guy Corneau, (Ed Robert Laffont 2003)
Le pouvoir de l'empathie. Arthur P.Ciaramicoli, (Ed de l'homme 2000)
L'empathie, le pouvoir de l'accueil JP Faure-Celine Girardet, (Ed Jouvence 2003)
Le courage de la non violence Jean Marie Muller, (Ed du Relié 2001)
Le courage d'être soi Jacques Salomé, (Ed du Relié 1999)
Etre pleinement soi-même Jean-Jacques Crèvecoeur, (Ed Jouvence 2000)
Relations et jeux de pouvoirs Jean-Jacques Crèvecoeur, (Ed Equinoxe 1999)
Au coeur des émotions de l'enfant Isabelle Filliozat, (Ed JC Lattès 1999)
Négocier, ça s'apprend tôt Elizabeth Crary, (Ed Université de Paix 1997)
T'es toi quand tu parles Jacques Salomé, (Ed Albin Michel 1996)
Pratique de la communication non violente Wayland Myers, (Ed Jouvence 1999)
L'A.B.C. des émotions, Steiner Claude (Inter 2dition 2001)
Faire des adultes, Paul Osterrieth (Ed Psychologie et sciences humaines 1986)
Maîtriser la violence à l'école Lucien Piloz, (Ed De Boeck&Belin 1999)
La violence dans les écoles Jean-Luc Aubert , (Ed Odile Jacob 2001)
L'enfant, ni loup, ni agneau G.Deboutte, (Ed Erasme 1995)
Graines de médiateurs (Ed Université de Paix 2000)
Pour une éducation à la non-violence Jeanne Gerber, (Ed. Chronique Sociale 2000)
Jeux coopératifs pour bâtir la paix Mildred Masheder, (Ed Université de Paix 1989)
La colère cette émotion mal-aimée Serge et Carolle Vidal-Gaf, (Ed Jouvence 2002)
L'agressivité créatrice Dr George Bach Dr Herb Golberg, (Ed Actualisation 1999)
Prévenir conflits et violence M.J. Chalvin, (Ed Nathan pédagogie 1998)
Violence entre élèves, harcèlements et brutalités. Les faits, les solutions. Dan Olwens, (Ed Pédagogie- Recherche 1999)
La non-violence expliquée à mes filles J. Similin, (Ed Seuil 2000)
Pour une éducation non-violente - enjeux pédagogiques et sociaux Non Violence Actualités 1994, ()
La médiation Non Violence Actualités, ()
La médiation par les pairs Projet de l’Université de paix, ()

Site intéressant et à visiter : http://users.skynet.be/martine.marenne/index.html

Autre article parlant de la CNV : http://fr.wikipedia.org/wiki/Communication_NonViolente

Anne-Marie